HEROïNES DU QUOTIDIEN
PARCOURS D'éDUCATION, DE PRATIQUE ET DE SENSIBILISATION à LA CULTURE
 
 
Projet d'action culturelle financé par la région Hauts-de-France en partenariat avec le Lycée Jean Rostand.

Héroïnes du quotidien avec la rappeuse Law et son binôme Robi
2020/2021
Février signe le début de plusieurs beaux projets d’actions culturelles pour la Cave aux Poètes ! Lundi 3 février l’artiste rap Law et son acolyte Robi ont rencontré une classe de 2nde du Lycée Jean Rostand à Roubaix. Ce premier atelier d’écriture signe le début d’un projet que mèneront ensemble pendant plusieurs mois les deux artistes de la région et les lycéens, avec l’aide de Sonia Comte, professeure d’histoire-géographie et Marylise Desfassiaux, documentaliste. C’est la première édition de ce projet plein de PEP’S - parcours d’éducation, de sensibilisation et de pratique artistique - soutenu par la Région Hauts-de-France et concocté par la Cave aux Poètes. Les 22 élèves bénéficieront d’ateliers d’écriture et de mise en voix de leurs textes avec l’aide des deux intervenantes, de février à mai 2020. En guise de mise en bouche pour ce premier rendez-vous de l’année et pour mieux se connaître, Law et Robi les interrogent sur les figures, notamment féminines, les films ou les livres qui les inspirent ou auxquelles ils s’identifient. Dans quel but ? Ces éléments sont souvent plus parlants quand à notre personnalité et notre sensibilité qu’une simple présentation. Habituées à ce genre d’exercice, Law et Robi ont su instaurer un climat de confiance et de respect mutuel avec et entre les élèves : « aucun jugement, on peut rire ensemble mais pas des autres ». Là est la condition sine qua non pour mettre à l’aise les jeunes et les laisser s’exprimer sur le thème abordé cette année : « Les héroïnes du quotidien ». La vie de chacun regorge de richesses insoupçonnées, de femmes incroyables qui méritent qu’on leur rende hommage et qu’on pose des mots sur ce qu’elles nous inspirent chaque jour. Un travail de récit de soi et de l’intime, qui n’est pas si simple ! Les élèves auront l’occasion de présenter et d’interpréter leurs textes fin mai au sein du lycée. Affaire à suivre !