Manque à l'appel
#chanson #electro #poesie

 
Lille

 


Après « Quand je serai petit » , Tony Melvil et Usmar remettent le couvert avec un concert-spectacle sur le thème de l’absence et du manque. Absence de celui qui est loin, physiquement, de celui qui peut être là sans être là, absence d’amour ou de plaisir, frustration aussi qu’engendre le « tout tout de suite » dans un monde qui va trop vite. Ce thème délicat inspire au duo des chansons malicieuses ou plus sensibles, enrichies par ses rencontres avec des enfants, des personnes âgées ou emprisonnées.

Riches de leurs différences, l’un nourri au classique, l’autre à l’électro et aux machines en tout genre, jouant sur les décalages, les deux musiciens composent un nouveau spectacle qui mêle les paysages sonores, les écritures visuelles et poétiques. Mise en scène par Marie Levavasseur, une création pleine de vie, de fantaisie et de surprises dans laquelle objets manipulés et machines animées donnent joyeusement la réplique aux chanteurs.