MAR
20
NOV

2018

Conférence débat avec Baptiste Monsaingeon

Zéro déchet et consommation




 
 
 
Cachez ces déchets que l’on ne saurait voir. Voilà ce que nous pensons tous... Baptiste Monsaingeon, sociologue, raconte comment Homo detritus a cru sauver la planète en «bien jetant».

Objet d’une banalité extrême voué à l’oubli une fois le couvercle de la poubelle refermé, le déchet est cette matière déchue qu’on dépose loin, qu’on enfouit sous terre, qu’on brûle et qui, pourtant, réapparaît de façon incontrôlée, à la surface des océans ou dispersée en particules fines dans l’atmosphère.

Baptiste Monsaingeon, socio-anthropologue, raconte comment Homo detritus, c’est aussi le titre de son ouvrage paru en mai, face cachée de Homo œconomicus, a cru sauver la planète en «bien jetant».

 

 
 
 
Cachez ces déchets que l’on ne saurait voir. Voilà ce que nous pensons tous... Baptiste Monsaingeon, sociologue, raconte comment Homo detritus a cru sauver la planète en «bien jetant».

Objet d’une banalité extrême voué à l’oubli une fois le couvercle de la poubelle refermé, le déchet est cette matière déchue qu’on dépose loin, qu’on enfouit sous terre, qu’on brûle et qui, pourtant, réapparaît de façon incontrôlée, à la surface des océans ou dispersée en particules fines dans l’atmosphère.

Baptiste Monsaingeon, socio-anthropologue, raconte comment Homo detritus, c’est aussi le titre de son ouvrage paru en mai, face cachée de Homo œconomicus, a cru sauver la planète en «bien jetant».